2 avril 2018 0 Commentaire

ROSE D ‘AMOUR

Je connais un jardin où pousse la plus belle des roses, celle qui est en forme de cœur, rouge comme le sang qui s’écoule dans les veines. Elle ne peut être nourrie, dit -elle que si ses racines sont profondes, dans une terre fertile où chaque jour on met beaucoup d’amour et quelques larmes pour assouvir sa soif. Pour la mériter d’abord prendre soin de la visiter et de lui donner le regard de l’émotion. Essuyer la perle de rosée qui parfois vient au creux de ses pétales, embellir avec finesse sa robe de velours et goûter cette eau qui se répand pour nous. Plonger son  visage dans ce corps parfumé , délicat et partager ce qu’elle nous offre avec passion. Lorsque le vent violent vient faire sécher et faire tomber ses pétales de tendresse, dans la souffrance d ‘une mort annoncée,dire au hasard de recueillir la multitude de ses graines fertiles. Demander aux quatre vents de disperser l ‘espérance d ‘ un nouvel amour, pour à nouveau, voir apparaître les bourgeons d’ un futur prometteur.

Laisser un commentaire

artave |
NOSTALGIE EN VRAC |
blog irrégulier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jfzimmermann
| expressions
| TWILIGHT